Camp d’été à Courmayeur 2ème Semaine

Date: 
Samedi, 8 Juillet, 2017 - 22:30 - Dimanche, 16 Juillet, 2017 - 22:30

Présents : Anne, Lisa, Baptiste (arrivée : vendredi),, Sandy, Christine, Steph,  Marie, Pierre, Benoit, Sergi (arrivée : samedi) et Sophie (arrivée : mardi).

Vendredi :

Départ d’Anne et ses deux ados Lisa et Baptiste, ils feront la liaison avec ceux de la semaine n°1.

Samedi

Le rendez vou est fixé à 10h à St Laurent du Var, on s’y retrouve avec presque plus de voitures que de participants… la nouvelle mode est de dormir dans sa voiture !!

Le voyage se passe bien à part un petite pb avec le rendez vous de midi…. Vers 15h nous arrivons à Courmayeur et bifurquons vers le val Veny…. où nous rencontrons un grand nombre d’hommes en kilt, d’elfes, ….  Ce WE c’est la 21éme édition du grand festival Celtica ! Le camping est plein et nous avons du mal à trouver notre emplacement…. il y a beaucoup plus de tentes vertes le soir que ce matin quand Anne nous a laissé le message

.

Montage des tentes, repas, il se met à pleuvoir mais ça ne nous décourage pas d’aller faire un tour au festival, d'autant qu’il est prévu de la pluie le lendemain, donc aucun scrupule de faire la fête le soir !!

Il n’y a que Anne, ses ados et Sandy qui sont raisonnables ce soir….

Pour ceux qui seraient curieux : https://www.youtube.com/watch? v=PHSiKn6q-14

Et voilà ce qui deviendra notre hymne cette semaine  : https://www.youtube.com/watch? v=ARwMwrO9NHE

 

Dimanche : La journée de repos (forcée)

On s’est couché tard la veille donc on traine sous la tente mess, ça tombe bien (sans mauvais jeux de mots),  il pleut !! Au programme wist, bracelets en ficelou, topo… et l’aprem Courmayeur pour du tourisme et de la grimpe pour les jeunes.

 

Lundi :

Au programme du jour : rando jusqu’au bivouac Rainetto pour faire le lendemain le petit mont blanc et pour certains  les arêtes de Trélatête.

La journée commence par Pierre qui se rend compte que ses chaussures sont cassées, il va donc à Courmayeur s’en acheter de nouvelles et il nous rejoindra sur la montée (on lui fait confiance pour nous rattraper !)

Jolie rando, les paysages sont variés et magnifiques. Avant le bivouac, la pente se raidie et on finit par crapahuter sur de gros blocs. Mais quand on arrive au refuge, il y a déjà 7 personnes et nous sommes 10…. Une équation un peu compliquée à résoudre, et on décide de redescendre. Sergi n’a pas envie d’en rester là, aussi il propose aux volontaires de l’accompagner au petit mont blanc : Christine, Benoit et Marie.  

Suivra une descente au pas de course mais tout le monde ne pourra pas éviter la pluie :-/

Et on finit à la pizzeria, c’est pratique pour faire sécher les affaires :-)

 

Mardi :

Nous mettons un peu de temps pour nous décider, comme il fait beau ça sera grande voie en dessous de Dalmazzi. Vu l’heure tardive de départ, nous irons grimper dans les contrefort de Pré de Bar.

Marie et Sandy dans la voie “bierfest”, facile, Sergi et Christine emmènent Lisa pour une initiation dans une grande voie pas trop dure, du moins c’était ce qui était prévu au début…. la longueur en 5 de la fin pique un peu d’autant plus que c’était un 6b !!!! Pierre et Steph, eux, vont dans la voie la plus dure, du moins c’était ce qui était prévu au début…. mais le 6b de la fin était vraiment facile, d’autant plus que c’était un 5…. Chercher l’erreur ! ;-)

Et pour les 3 autres, Pierre ayant remarqué qu'il y avait des voies en 2 ou 3 longueurs dans du IV, ils sont restés à l'extrême gauche de la falaise, en bas. Parfait pour une initiation ! Du coup,ils ont exploité seulement la 1ère longueur pour apprendre ou réviser les manips lorsqu'il s'agit d'assurer un second depuis un relais. Réalisation du relais, installation du Reverso, assurage du second, mise en place du rappel, rappel, ... Après la démo que Ben exécute avec Baptiste, c’est  Anne assure Ben à son tour depuis le haut. Beaucoup de choses à mémoriser, mais en exécutant les manips, ça finit par rentrer et devenir logique.

 

Retour au camping où l’on retrouve Sophie et super barbecue avec un invité surprise, que nous baptiserons “Hobo”.

 

Mercredi

On se sépare en 2 groupes : Sandy, Anne, Lisa et Baptiste restent au camping pour faire des randos et le reste du groupe monte au refuge Dalmazzi.

 

Groupe camping :

Ce matin c'est repos au camping afin de permettre à Baptiste  (légèrement souffrant) de reprendre des forces.

Après un repas léger nous partons (Anne, Lisa, Baptiste et Sandy) en début d'après-midi pour une petite rando.

Départ du refuge Monte Bianco pour aller au Lac Chécrouit et le Lac de Vesse en passant par le refuge de Maison Vieille.

Plus ou moins 770 m de D+ et 10 km

Une petite rando certes mais quel régal pour les yeux.

 

https://get.google.com/albumarchive/100874002010583418240/album/AF1QipMH9BjI3zNJWHFBnRPiNES3X-yHe37i9CdN5m21?source=pwa&authKey=CJzK7rPexYSP8wE

 

Groupe Dalmazzi : Au programme grandes voies

- Pierre, Sophie et Steph vont faire Venus (6b+ max) :  c’est très beau, de belles dalles et des murs raides et prisus (sauf dans le 6b+!). Tout s’est  bien déroulé dans de bonnes conditions sauf une galère d'itinéraire dans la longueur en 2, et ils sont arrivés à 20h affamés au refuge.

- Marie et Ben vont faire Génepy (après Bierfest, on reste dans le thème) : jolie grande voie (en 5) sur des belles dalles de granites

- Christine et Sergi optent pour Cristal une grande voie au pied du refuge mais le vent qui souffle là haut les en dissuade et ça sera plutôt sieste.

 

Mais quels que soient les cordées, on a tous bien senti passer la montée au refuge par la via cordata !!

 

Jeudi

 

Groupe camping :

Après un bonne nuit de sommeil et un bon petit déj, Nous partons (Anne, Lisa, Batiste et Sandy) tardivement pour faire le Mont Colmet 3024 m.

Départ du colle San Carlo, nous prenons une large piste bien ombragée dans les bois d'Arpy pour rejoindre le lac d'Arpy 2066 m. traversée du plan d'Arpy avant d'attaquer la montée au Lac Pietra Rossa 2569 m.

Petite pause au lac, et nous repartons à l'assaut du mont Colmet. Nous remontons le vallon afin de trouver la sente cairnée qui nous conduira au sommet. Sente que nous ne trouverons pas. Du coup nous retrouvons au col au dessus du lac Pietra Rossa 2836 m. Après réflexion nous décidons de ne pas redescendre par le même chemin trop de passages délicats à redescendre. Nous basculons de l'autre côté (vallon de Ballasse). C'est parti pour une longue descente tout d'abord dans les éboulis pour arrivé à un petit lac puis sur un bon sentier en traversée avec vue imprenable sur le Mont Blanc.

Un paysage à couper le souffle tout au long de cette journée (le mont Blanc, le glacier Ruitor, les grandes Jorasses ...)

Au final 1230m de D+ et 18 km

 

https://get.google.com/albumarchive/100874002010583418240/album/AF1QipN3FhKufz5Q_gzyHvB2deF0DZjYiYNfLIclcr03?source=pwa&authKey=CMrlo_vG0pu4RQ

 

Groupe Dalmazzi :

  • Christine et Segi se lèvent à 4h pour faire la voie Preuss sur l’Aiguille de Savoie en prenant un acces non conventionnel avec un peu de glace pour pimenter l'acces... au pied de la voie (repérage fait la veille). Malgré leur forme olympique suite à la sieste de la veille,  ils se sont fait quand même déposer par trois cordees avec guide... Super course avec rocher granitique de la region, course tres longue avec retour sur glacier bien crevasse.

 

  • Pierre et Ben vont faire “Bérésina” mais il y a déjà six boulets devant eux, ils jettent l'éponge avant de croiser 3 demoiselles en perdition :) A noter le combat de bouquetins sur la moraine au petit matin, un grand moment !

  • Steph, Sophie et Marie, aka “les demoiselles en perdition”, partent pour faire “profumo prohibito” mais un petit problème d’itinéraire (les topo sont un peu pourris ) les amènent sur des dalles lisses d’où la “perdition” …. les deux cordées finissent par se rejoindre et après 3h de marche d’approche, on trouve enfin le début de la voie. Marie décide de ne pas y aller vu la fatigue et le niveau de la voie et Pierre l’accompagne. Les 3 autres feront les 5 premières longueurs de “profumo prohibito”. Une classique du coin, et pour cause. Des murs verticaux à grosse prise et une fissure superbe en 5!

  • Quand à Pierre et Marie, ils finiront par faire la GV “el’Catalan” qui se trouve au pied du refuge ! (avec une grande première : la marche d’approche en claquettes)

 

Le soir Christine et Sergi rentrent vers 20h au refuge et y restent pour dormir. Pour les autres c’est retour au camping par la super via cordata… on sera tous heureux de retrouver nos sandales au camion !!

 

Vendredi

Départ d’Anne et des ados comme prévu, mais ils sont accompagné de Sandy qui s’est fait mal au genou dans la rando de la veille :-(

On plie les tentes, on prépare le matos d’alpi et direction Courmayeur pour le Skyway. Petite manip avec les voitures pour ne pas payer trop de parking et nous voilà partis pour le refuge Torino. On apprécie de ne pas devoir monter par le chemin en terre…. et on en profite pour monter eau, bières et apéro.

 

Samedi

  • Christine et Sergi : Mont blanc du Tacul (leur plan B, le vent souffle trop fort sur les arêtes de Rochefort)

Ce fût une belle course avec quelques crevasses un peu délicates à passer, des belles pentes et une fin en mixte et superbe vue du Mont Maudit, le Mont Blanc...

  • Pierre et Sophie : La voie Salluard sur la pointe Adolphe Rey .

“on pensait être à l'abri du vent de NW, c'était raté, il s'engouffrait dans la combe maudite, on s'est battus contre le froid et le vent pour la sortir cette voie, mes doigts s'en souviennent encore et on y a laissé du jus, mais ça en valait la peine:un festival de fissures en tous genres (verrous, ramonage, dülfer) et cette fois on est arrivés juste à l'heure pour la bière et le repas !”

  • Ben, Steph et Marie : La vierge et le petit Flambeau. Deux jolie courses bien différentes, du beau rocher pour la Vierge et un rocher “détritique” pour le petit flambeau.  Mais une course assez complète : glacier, grimpe, corde tendue, arête de neige ….. et en bonus de jolis cristaux.

Dimanche

On finit par une course tous ensemble : traversée des aiguilles d’Entrêves. Une belle course facile avec une marche d’approche réduite. On se doute que l’on ne sera pas tout seul mais il y a quand même pas mal de monde ! On avance quand même bien même si Sergi qui ferme la marche doit supporter les assauts de deux Italiens qui veulent à tout prix nous doubler.

De retour au refuge, on trie le matos, on fait un super pique nique avec toute la nourriture que l’on avait monté ! et puis il est temps de rentrer. Un dernier café ensemble sur le parking en version grand luxe grâce au camion de Pierre et on rentre sur la côte !

En résumé : Une super semaine,  une météo qui a fini par tourner à notre avantage (et ce n’était pas gagné), une bonne ambiance (“oh oh ohohoohhhho…”) et de magnifiques paysages : mythiques…..

Vivement l’année prochaine !!!

 

Marie

 

Et tous les albums photos :

celles de benoit

celles de Pierre

celles de Christine

celles de Marie

celles de Sophie

Et les album de Sandy :

Dimanche : Courmayeur

https://get.google.com/albumarchive/100874002010583418240/album/AF1QipN3FhKufz5Q_gzyHvB2deF0DZjYiYNfLIclcr03?source=pwa&authKey=CMrlo_vG0pu4RQ

Lundi : montée au refuge rainetto

https://get.google.com/albumarchive/100874002010583418240/album/AF1QipNwjKJ_-YRcx6gV6enZbFEuyOWcknKLycdjn8ai?source=pwa&authKey=CMHVg_K-5oqfwAE

Mardi : grande voie

https://get.google.com/albumarchive/100874002010583418240/album/AF1QipMhxbTJqNsxXzZld9-srIc6lSpsyBHjqi_bnXRP?source=pwa&authKey=COPevpOV0tOijAE